Dimanche 10 Juin 2018
Le Brevet de Randonneur Caussenard, c'était ce dimanche à Nant!

Dès avant 7 heures ce dimanche matin, les bénévoles de Lo Bartas ont accueilli les premiers randonneurs à Nant. Organisation impeccable des parkings, pointage des participants au Grand Hall et petit café d’accueil, tout était prévu. Pendant toute la matinée, les randonneurs sont arrivés : seuls, en petit groupe, en famille, ils sont venus des environs de Nant, de Millau, de l’Aveyron en général, mais aussi de tous les départements limitrophes, de l’Ardèche, de Marseille… Il faut dire que le Brevet du Randonneur Caussenard en est à sa 42ème édition et que sa renommée s’étend maintenant à tout le sud de la France.

 

Quatre parcours étaient proposés : le « petit », 13kms, s’en va tourner vers le Mas Aguiral, le moyen, 23 kms, part vers la plaine des Baldits, met cap au nord pour rejoindre Saint Sulpice, suit la vallée du Trévezel pour rejoindre Cantobre et regagne Nant par le Roc Nantais. Pour le circuit le plus long, 28 kms, il faut rajouter à la boucle « moyenne », un détour au dessus de l’Aven Noir : 1700m de dénivelé positif au total. A cela, il faut ajouter un circuit « familial » qui fait le tour du Saint Alban en 6kms. Finalement, ce sont tout près de 800 participants qui se sont lancés sur les chemins. 75 bénévoles étaient répartis sur tous les parcours, en particulier dans les trois points de contrôle et de ravitaillement. Et la météo était avec eux : pas plus de quelques petites gouttes !

 

Vers 19h., les dernières randonneuses et les derniers « débaliseurs » sont arrivés au grand hall sous les applaudissements. Pas de casse, pratiquement tous les inscrits ont terminé leurs parcours, beaucoup se sont déclarés prêts à revenir. Ce soir, le bilan tiré par le Président de l’association, Henri Astier, est largement positif. Il a tenu à en faire part au Maire de Nant au moment de l’apéritif partagé avec tous les bénévoles que lo bartas a ensuite réunis pour un repas convivial.

 

Photo : un ravitaillement supplémentaire apprécié : les cerises offertes sur l’aire de pique-nique de la Prade